Contexte / Introduction
 
Les altérations dégénératives dues à l‘âge sont susceptibles, dans un stade avancé, de conduire à la destruction et à une perte de fonction des structures tissulaires affectées. Elles peuvent être accompagnées de perturbations du développement, de surcharges et de lésions traumatiques. Les processus à l’origine de ces transformations sont complexes et jusqu’à présent mal compris, ce qui complique considérablement le développement d’une thérapie causale. 
 
Les traitements médicamenteux actuellement disponibles agissent de manière purement symptomatique et présentent de nombreux effets secondaires. De nouvelles thérapies, développées à partir du sang du patient, sont pour ainsi dire exemptes d’effets secondaires, mais ne possèdent qu’un potentiel limité de régénération des tissus. Des protéines en état de favoriser la destruction des tissus (p.ex. TNF alpha) sont en outre produites en grandes concentrations.